La these de Feldstein-Horioka: une mesure de la mobilité internationale du capital

  • João Sousa Andrade Universidade de Coimbra, GEMF - Faculdade de Economia

Abstract

Nous présentons la thèse de Feldstein-Horioka (F-H) sur la mobilité du capital et les développements qu’elle a suscités. Il s’agit d’une thèse qui est très ouverte à la possibilité de réfutation et dont l’histoire illustre bien la pensée méthodologique nonnaïve de Karl Popper: les discussions sur sa réfutation, en parallèle avec les tentatives de consolidation ("d’immunisation"), au sens de K. Popper, ont conduit à de nouvelles lectures sur la mobilité du capital. Ces efforts de consolidation (d’ "immunization") ont conduit cette thèse à intégrer des nouvelles méthodologies économétriques et à changer partiellement son objet, en mesurant aussi la soutenabilité externe. La thèse de F-H constitue un cas exemplaire d’intégration de l’analyse théorique et d’analyse empirique.


Mots Clés: Feldstein-Horioka, Mobilité du Capital, Épargne, Investissement, Contrainte extérieure.
JEL: E21, E22, F21.

How to Cite
Sousa Andrade J. (2007). La these de Feldstein-Horioka: une mesure de la mobilité internationale du capital. Panoeconomicus, 54(1), 53-67. doi:10.2298/PAN0701053D
Section
Original scientific paper