La persistance des ecarts de richesse au sein de l’europe elargie: l’apport de l’econometrie des panels heterogenes non-stationnaires

  • Anna Tykhonenko Université de Nice – Sophia Antipolis, CEMAFI

Abstract

Le but de cet article est de tester l’hypothèse de convergence réelle au sein de l’Europe-24 à la lumière de l’économétrie des données de panel hétérogènes nonstationnaires. Nous employons pour cela une approche en termes de persistance des écarts des revenus par tête au sein de l’Europe élargie vers l’Est. Les tests de racine unitaire en panel permettent de conclure à l’absence de la persistance des écarts de richesse dans le temps. A l’aide de l’approche par la cointégration en panel, nous cherchons alors à identifier les variables de "contrôle" de la convergence réelle entre les Etats membres de l’UE.


Mots clés: UE, Convergence, Croissance économique, Panels hétérogènes nonstationnaires, Ecarts de richesse.
JEL: O52, 040, N14, C23, C12.

How to Cite
Tykhonenko A. (2007). La persistance des ecarts de richesse au sein de l’europe elargie: l’apport de l’econometrie des panels heterogenes non-stationnaires. Panoeconomicus, 54(1), 69-86. doi:10.2298/PAN0701069T
Section
Original scientific paper