Équilibres multiples et poids de l’histoire: quelle responsabilité pour la politique économique?

  • Fabienne Bonetto Université de Nice-Sophia Antipolis. CEMAFI

Abstract

En formalisant une dynamique à effets de seuil, les modèles à équilibres multiples enrichissent le paradigme de la croissance endogène; l’objectif de cet article est de montrer qu’ils renforcent également la responsabilité de la politique économique. En effet, dès lors que les conditions initiales sélectionnent l’équilibre de long terme, l’histoire de la politique publique d’investissement (au sens large) devient déterminante. Par ailleurs l’intervention publique peut permettre la sortie de la trappe de pauvreté. Sur la période 1970-1995, nous testons l’hypothèse d’effets de seuil en liaison avec le niveau initial du stock de capital (au sens large) développé par l’État. Nos résultats empiriques suggèrent un rôle pour la politique publique dans la différenciation des régimes de convergence de sorte que la relation entre la croissance et la politique économique n’est pas nécessairement linéaire.


Mots-clés: Historicisme, Piège de pauvreté, Investissements publics (Equipements physiques, Education, Recherche, Infrastructures), Seuils publics de convergence, Etudes empiriques.
JEL: C1, H5, O2.

How to Cite
Bonetto F. (2007). Équilibres multiples et poids de l’histoire: quelle responsabilité pour la politique économique? Panoeconomicus, 54(2), 159-184. doi:10.2298/PAN0702159B
Section
Original scientific paper